Nature, Autonomie, Préhistoire, Savoir-faire ancestraux

Quoi de plus magique que l’allumage du feu, pré-requis incontournable de tant d’aspects de notre vie, aussi bien ancestrale que moderne ?

Se réchauffer, s’éclairer, se sentir en sécurité, faire cuire les aliments, fabriquer des armes et des outils plus élaborés, se raconter des histoires de tribu autour du « foyer »… Nous n’y pensons guère plus dans notre quotidien, pourtant, la maîtrise du feu a été un élément décisif dans l’évolution de notre humanité.

Quand a-t-il été domestiqué ? Difficile de répondre avec certitude. Autour de -400000 (Homo heidelbergensis en Europe) ans, son usage semble se généraliser, car les indices d’utilisation du feu entretenu (et donc maîtrisé) se multiplient à travers le monde (pierres calcinées des foyers, charbons, cendres, restes de matériel carbonisé ou durcit au feu…) et nous permettent de penser que son utilisation était alors connue et répandue. Ce qui signifie, bien sûr, que sa première domestication est antérieure, mais de combien, et où ? Des traces existent bel et bien ça et là, mais de manière ponctuelle et ne permettant souvent pas de statuer avec certitude sur l’intentionnalité de la présence du feu. À priori, un site israélien daté de -790000 ans, occupé successivement à différente périodes a permis de montrer la capacité de ses occupants (Homo erectus) à allumer le feu à volonté (traces de combustions sur plusieurs générations).

Dans tous les cas (et pour des raisons de conservation), nous ne disposons d’aucun artefact ayant directement servi à allumer du feu avant -35000 ans (BP) . Le premier briquet a été retrouvé dans la grotte de Vogelherd (Allemagne). Il s’agit d’un nodule de pyrite présentant une zone de percussion mettant ainsi en évidence son utilisation en tant que tel.

Le feu par percussion est donc la seule technique sourcée archéologiquement pour les périodes anciennes. Ceci étant dit, compte-tenu de l’omniprésence des techniques de friction parmi les peuples premiers du monde entier, il paraît difficilement concevable que nos homologues préhistoriques ne sussent pas en faire autant…

Au fil du temps, nous avons acquis diverses techniques primitives d’allumage du feu (friction & percussion) que nous sommes en mesure de montrer et de transmettre :

  • Friction à l’archet (bow-drill)
  • Friction manuelle (hand-drill)
  • Scie à feu (fire-saw)
  • Percussion à la marcassite ou à la pyrite
  • Fire-roll

Bien sûr, nous pouvons également mettre en œuvre d’autres techniques, moins « primitives » mais tout aussi intéressantes comme le feu à la loupe, le firesteel, le briquet à battre, les allumettes souffrées ou encore le briquet pneumatique

Calendrier

Stage d'initiation aux savoir-gestes ancestraux
Journées du Patrimoine : Espace Archéologique de Montrozier
Campement Mésolithique à Albersdorf (Allemagne)
Campement Mésolithique à Randa Ardesca
"Prehisto Days" aux Grottes du Cerdon
JEA Jardin Archéologique de Saint-Acheul
Vannerie Sauvage sur le site des Mégalithes de Locmariaquer
Tannage végétal façon peuples natifs
Les secrets du feu
Formation de médiation en archéologie - CPIE Val de Vilaine
Survival Camp Festival
Gestes premiers & animations préhistoriques
Musée de l'Aurignacien - rencontres Paléobox
Samonios - Randa Ardesca
Exposition au Marché de l'Histoire de Compiègne
STAGE Bushcraft et Techniques Primitives
BAFA approfondissement 100% Bivouac
STAGE Os et vannerie sauvage
STAGE Accessoires de chasse, pêche et piégeage primitifs
STAGE Allumer le feu comme à la préhistoire et poterie primitive
"Préhisto days" aux Grottes du Cerdon
JNA Jardin Archéologique de St Acheul
Survival CAMP Festival
STAGE "Objectif Survie" spécial Techniques Primitives
STAGE Bushcraft et Techniques Primitives